Découvrir les Ardennes Françaises – Bons plans,astuces et conseils!

Share

Ardennes


Les Ardennes sont une région méconnue et qui pourtant offre un maximum de possibilités à qui souhaite passer des vacances reposantes, sportives ou studieuses ou pour ceux qui ne veulent pas « bronzer idiot ».

En effet les sportifs peuvent y pratiquer des sports aussi divers que le cheval, le parapente, l’U.L.M., le karting, la voile, la pêche et le tennis : la liste n’est pas exhaustive.

Il n’existe pas moins de 13 centres équestres et de 7 plans d’eau propices aux sports aquatiques.

De nombreux sentiers de randonnée vous offrent des points de vue imprenables comme à Stonne le point de vue du Pain de Sucre qui vous fait découvrir l’immense forêt d’Argonne.

Les Ardennais sont d’autre part très attachés à leurs traditions culturelles et historiques.

Cette région a de tout temps été un lieu de passage dévasté à plusieurs reprises par des hordes hostiles, lieu-frontière entre factions en guerre et il reste un important patrimoine militaire commémoré dans de nombreux musées.

Le musée de la bataille de Rocroy retrace dans un ancien corps de garde du 17ème siècle l’une des époques les plus importantes de la guerre de Trente ans:

Condé stoppe le 19 Mai 1643 la tentative d’invasion des espagnols aux pieds des murs de Rocroy commençant ainsi de manière éclatante le règne du Roi Soleil.

Si la guerre de 1870 vous intéresse allez visiter à Bazeilles « La Maison de la dernière Cartouche » : ce haut-lieu de pèlerinage rappelle le sacrifice des défenseurs héroiques de cette ville de Bazeilles les 31 aout et 1er Septembre 1870, au travers de gravures, de documents écrits d’uniformes des troupes bavaroises et françaises.

Vous pouvez aussi visiter les vestiges parfois fort bien entretenus des diverses fortifications qui abondent dans la région.

Ainsi allez au Fort de Charlemont construit en 1555 par Charles Quint sur l’éperon calcaire de Givet : cette citadelle imprenable porte son nom, et sera agrandie plus tard par Vauban quand elle sera redevenue française.

Ensuite allez voir la place forte de Rocroi construite par Henri II pour faire face à Charlemont et qui sera également remaniée par Vauban qui lui conservera son plan en étoile.

Le château fort de Sedan, construit en 1424 par Evrard III de Mesme vaut aussi le détour et vous offre une visite audio-guidée.

Au hasard de vos randonnées pédestres ce sont aussi des lieux-dits commémoratifs de souvenirs souvent tragiques que vous croiserez : « Le Chêne Brisé » à Floing garde le souvenir du drame de 1870 où 3000 combattants furent ensevelis dans une fosse commune, ou bien encore  » La Grotte de Gaulier » où le 31 aout 1944 les miliciens en retraite vers l’Allemagne assassinèrent 10 résistants.

Mais les musées Ardennais ne sont pas tous sinistres ; à Cheveuges est exposée une impressionnante collection de 850 pièges différents ; à Rimogne « La Maison de l’Ardoise vous dévoilera ses secrets ou bien encore vous deviendrez nostalgique dans le « Musée de la Bécane à Grand-père » de Sault-les-Rethel où vous attendent des motos, des side-car, des tricycles, des pompes à essence à globes de verre, des lampes à acétylène,à huile , à pétrole , à bougies etc..

Là non plus la liste n’est pas exhaustive.

Les amateurs d’architecture seront aussi conquis par les nombreuses abbayes et les prieurés qui jalonneront leur chemin.

La célèbre église d’Asfeld construite en forme de viole par un architecte vous offrira ses perspectives en trompe-l’-oeil, ses colonnades et ses clochers et puis vous vous délasserez en vous offrant une croisière sur la Meuse pour entendre la légende des Quatre Fils Aymon » ou bien vous irez dé couvrir la vallée de l’Aisne de Challerange à Attigny en passant par Vouziers en vous laissant bercer par l’autorail « Picasso ».

J’ai failli oublier de vous parler de tous les personnages illustres sur les traces desquels l’envie vous viendra peut-être de partir.

Dans la seule ville de Rethel subsistent des souvenirs de Robert de Sorbon, grand théologien et confesseur du roi St Louis et dont « La Maison Pauvre » inspira le nom de Sorbonne donné à l’ensemble des universités de Paris en1274;Louis Hachette y est né, Louis Jouvet y a vécu après le décès de son père.

Saviez-vous que Rethel s’appela Mazarin quelque temps avant la révolution ?

Mazarin avait en effet imposé cette condition en donnant son duché-pairie de Rethel en dot à sa nièce Hortense lors de son mariage avec le duc de la Meilleraye .

Enfin les poètes se glisseront dans les traces de Verlaine jusqu’à Juniville, en passant par Coulommes, au hasard de ses frasques.

( N’oubliez pas d’aller voir le musée Rimbaud à Charleville bien sûr).

Des vacances Ardennaises?

Laissez-vous tenter : de bons produits du terroir vous y attendent.


—————–
par Marie-Christine PFAFF
Fruitymag, le magazine au contenu libre de droit

gagner des billets chez Air France