Découvrir Madagascar en vidéo ( 8 minutes):


Un peu plus d’une vingtaine de millions d’habitants résident sur l’une des plus grandes îles du monde (derrière l’Australie et l’Indonésie).

Ancien territoire francophone, vous n’aurez aucun mal à vous faire comprendre, même à neuf milles kilomètres de chez vous et avec seulement une heure de décalage horaire (+1).

La république de Madagascar est baignée dans l’Océan Indien et sa superficie est plus ou moins égale a celle de la France et du Bénélux réunis.

A noter que 41 % de ses terres sont inexploitées et que 20 % de forets couvrent l’île.

Carrefour culturel par excellence où de nombreuses ethnies vivent ensemble, l’île rouge est un véritable paradis végétal tant sa faune et sa flore sont variées.

Vous pourrez goûter aux joies de la plage, à l’aventure des forets, au désert du sud, aux randonnées de l’ouest et à la vie culturelle d’Antananarivo, la capitale.

A la croisée des chemins des anciens conquistadores, Madagascar a ses racines tant en Indonésie qu’en Afrique.

Les danses et les musiques locales vous donneront de suite la tonalité pour ressentir ce multiculturalisme très présent la bas.

Mêmes les enterrements se réalisent dans les chants et les claquements de mains pour invoquer les esprits pour une suite heureuse dans l’au-delà.

Profitez également des spectacles de rues donnés dans l’Imerina qui sont un mélange de danse, de théâtre, de joute verbale et de chant.

Madagascar a éprouvé quelques difficultés à se développer suite à la fin du colonialisme.

Le manque de compétences et d’investissements ont empêché le pays de profiter de sa nature exceptionnelle et du tourisme.

Le manque de stabilité politique au début des années 2000 n’a également pas aidé le pays.

Heureusement, dés 2007 un plan économique innovant relance petit à petit l’économie locale.

Mais les préjugés sur « Mada » et les carences structurelles empêchent une accélération de son développement.

Plus de routes et plus de moyens de communications sont cependant en cours de construction.

Pour y séjourner, le visa est obligatoire à cause de l’instabilité politique actuelle.

Pour un mois, il est délivré à titre gratuit au départ comme à l’arrivée.

Si vous souhaitez rester plus longtemps et prendre le temps de découvrir ce joyau, il vous en coûtera 45 euros pour deux mois et 60 €uros pour trois mois.

Côté vaccin, nul n’est obligatoire mais les différents climats qui y règnent vous obligent à prendre quelques précautions, notamment concernant l’hépatite A, l’hépatite B, la rage (présence de nombreux animaux abandonnés) et le paludisme.

La monnaie locale est le Ariary (2500 ar pour 1 euro).

Pour votre retour, à noter que vous ne pourrez changer la monnaie locale en Euro qu’à la capitale Antananarivo.

Pour le logement, les prix pratiqués sont très bons marchés.

Comptez 3 €uros pour un hôtel populaire et seulement 11 €uros pour un endroit huppé.

Profitez du taxi-brousse pour rallier les différentes étapes de votre séjour.

A noter, que les chambres chez l’habitant se développent de plus en plus, un crochet en vaut la peine.

Une immersion locale humainement très intéressante et vraiment à vivre.

Dégustez un Romazava, plat composé d’oignons, de bœuf, de mafana (feuilles de plantes) et d’ail, ou encore un bon porc aux pois bambara à base d’échine et de pois Voanjobory.

Poissons et crustacés sont également un véritable régal pour les amateurs, très souvent servis avec du riz.

Circulez sur la mythique RN7 pour découvrir la capitale, la cathédrale d’Antsirabe, le palais royal d’Ambositra ou encore le parc national de Ranomafana.

A l’ouest, visitez le massif des Tsingy, les plages de Majunga et la réserve de Lokobe.

Madagascar est une contrée assez sécurisée, notamment due à la bienveillance des locaux envers les touristes.

Pensez à avoir toujours sur vous votre passeport qui est obligatoire pour les trajets en taxis notamment.

Evitez également tout signe ostentatoire de richesse dans ce pays qui reste très pauvre malgré les récentes avancées notables.

Faites bien attention à respecter les habitudes locales et surtout le « fady », qui est le tabou local, très présent sur de nombreux sujets (sexe, amour, esprit, mort, etc…).

Bon voyage sur cette île qui ne demande qu’à être (re)découverte !

Pour votre prochain voyage à Madagascar, séjournez confortablement dans les meilleurs hôtels à et découvrez la beauté de cette région du sud -ouest de île!



Article rédigé pour Bon-plan-voyage.be
Reproduction interdite

2 Responses to Découvrir Madagascar en Vidéo – astuces,bons plans,conseils!
  1. Vos infos sont bien SAUF que M/car n’est pas « un peu plus petite » que la France. Bien au contraire : 4ème île du monde, elle a la superficie de France et Bénélux réunis !


[Haut]

Laisser un commentaire